Investir dans des pièces de monnaie de collection est une pratique qui a cours depuis la nuit des temps. Pour désigner ce type de procédé, on parle aussi de « numismatique ».  Bien que très ancienne, la numismatique est encore d’actualité. On dénombre en effet aujourd’hui de nombreux collectionneurs (amateurs et professionnels) de pièces de monnaie en France. Et ce nombre est en constante évolution avec les années. Cet intérêt indéfectible pour les pièces de monnaie anciennes s’explique par différents facteurs que nous présentons dans cet article.

Investissement rentable

Les pièces de monnaie sont fabriquées à partir de métaux précieux (or, argent, cuivre, etc.), et ces derniers ont généralement un statut de valeur refuge. C’est dire qu’en cas de crise (financière, économique, politique, géopolitique, sociale ou environnementale), vous pouvez en dégager un bénéfice lors de la revente. Ce bénéfice peut être assez conséquent quand on sait que certaines pièces de monnaie peuvent dépasser rapidement leur valeur faciale du fait de leur rareté.

Pour autant, il serait totalement inconséquent de se procurer des pièces de monnaie de collection plus chères que ce qu’elles valent en réalité. Sur Bureau Monnaie, vous êtes assuré de faire de bonnes affaires en raison de l’authenticité des pièces de monnaie et du coût abordable auquel elles sont cédées.

Possibilité de se cultiver 

Saviez-vous que les premières pièces de monnaie avaient été frappées à Sardes par le roi Alyatte entre 610 et 560 avant J.C ? En collectionnant des pièces de monnaie anciennes, vous aurez non seulement accès à un pan de l’histoire de la monnaie, mais vous en apprendrez aussi davantage sur les civilisations et les peuples.

Par exemple, chaque pièce de monnaie de la collection 2 euros commémoratives rappelle un évènement de l’histoire collective d’un peuple dans le but de conserver intacte la mémoire des survivants sur ce fait historique.

Aussi, les informations et symboles inscrits sur les pièces de monnaie se rapportant à des récits passés vous permettent d’améliorer votre culture générale.

Bénéfices fiscaux

Les pièces de collection encore appelées « pièces numismatiques » ne sont pas soumises à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) si elles sont frappées avant 1800 ; c’est ce qui rend cet investissement attractif pour tout investisseur.

Cependant, les pièces postérieures à 1800 sont assujetties soit à la taxe sur les métaux précieux soit à la taxe sur la plus-value.

Le premier régime fiscal s’applique si le vendeur se retrouve dans l’incapacité de fournir un justificatif d’achat. Dans ce cas, la taxe en question s’élève à 11% du prix de vente ou de la valeur de la douane.

Pour prétendre au régime de la plus-value, il faut pouvoir présenter un justificatif d’achat au moment de la vente. Ainsi, la taxe s’élève à 36,2% de la plus-value réalisée sur la vente. Mais, le vendeur bénéficie d’une exonération totale au bout de 22 ans de détention ainsi que d’un abattement de 5% par an au bout de la troisième année de détention.

Aussi, il est possible d’effectuer une donation de votre collection de pièces sans vous acquitter des droits de succession dans les conditions prévues par la loi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici